L’Appel de l’Ermitage réunit son 1er Conseil Municipal des Pauvres

Préambule Des pauvres venus de toute l’île se sont réunis à l’Ermitage-St Paul, à la veille du 20 décembre 2012, pour lancer un appel en faveur de l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015 ; comme La France s’y est engagée lorsqu’elle a adopté les Objectifs du Millénaire pour le Développement, à l’ONU, en l’an 2000, il y a déjà 13 ans.

Depuis, plusieurs comités locaux se sont créés dans l’île. Et le Comité de “l’Appel de l’Ermitage pour l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015” a notamment :

  • interpellé le Président de la République en lui réclamant 6 décisions politiques primordiales, par courrier remis le 19 mars 2013 à la préfecture ;
  • remis au Député Européen, Younous Omarjee, 3000 signatures pour protester contre la réduction du Fond Européen d’Aide aux plus Démunis, le 04 juin 2013 ;
  • participé, avec 13 autres associations, à la revendication du maintien du RSTA et la tenue d’une table ronde sur le sujet, le 10 juin 2013 ;
  • inauguré un cycle de conférences mensuelles visant à former et informer les pauvres des moyens d’abolir l’extrême pauvreté à la Réunion avant 2015, du 20 juillet à décembre 2013 ;
Enfin, le Comité de “l’Appel de l’Ermitage pour l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015” a appelé les pauvres de La Réunion, qui représentent plus de la moitié de la population réunionnaise, à prendre toute leur place à l’occasion des élections municipales de 2013, à ne laisser personne parler d’eux sans eux : les pauvres et la pauvreté doivent devenir le sujet n°1 de ces élections !
Déclaration : Des pauvres de La Réunion se sont réunis, à l’Ermitage (Saint-Paul), à la veille du 20 décembre 2012, pour lancer un appel pour l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015 !

Alors que plus de la moitié des Réunionnais vit sous le seuil de pauvreté ; alors que nos frères, nos sœurs, nos parents, nos enfants, nos voisins, nos amis, souffrent en silence ; la pauvreté n’était alors pas un sujet qui intéressaient les hommes et les femmes politiques.
Les signataires de l’Appel de l’Ermitage se sont mobilisés, ont créé plusieurs comités, ont interpellé le Président de La République, se sont associés à toutes les initiatives en faveur des pauvres. Et depuis le 20 juillet 2013, au Port, le Comité de l’Appel de l’Ermitage a appelé les pauvres à prendre toute leur place dans la politique, à ne laisser personne parler et agir à leur place ou en leur nom, et surtout pas les hommes et femmes politiques riches, qui ne se sont jamais souciés d’éradiquer la pauvreté.
Car, si la pauvreté en France a des origines économiques et peut être soulagée en attendant le retour à la croissance, la pauvreté à La Réunion a des origines historiques politiques et ne peut se régler que par des solutions politiques. En 2000, la France a signé les accords de l’ONU pour les OMD, dont 1 des objectifs consiste à éradiquer la grande pauvreté dans le monde avant 2015. Le Comité de l’Appel de l’Ermitage entend que La France respecte ses engagements aussi à La Réunion.
Aujourd’hui, la pauvreté est devenu un sujet d’actualité politique. Les pauvres doivent prendre le pouvoir pour abolir la pauvreté.
Dimanche 4 aout 2013 à 10h00, à l’Espace Citoyen de Saint-Paul,  se tiendra le 1er Conseil Municipal des Pauvres.
Vendredi 2 Août 2013 – Zinfos974
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s